Pierre-Clément Cazon Consultant SEO et développeur web front-end

Qu’est-ce que le growth hacking ?

Q

Se positionner dans un marché à forte concurrence ou démarrer une start-up dans un marché de niche peut s’avérer difficile. Pour y parvenir, les entrepreneurs disposent d’une multitude de procédés plus ou moins complexes. Mais avec peu de financement, comment faire ? La réponse peut être dans le growth hacking.

En quoi consiste le growth hacking ?

L’expression peut porter à confusion car le terme « hack » se traduit par « piratage », mais même si elle peut être sujette à controverses, cette méthode de marketing est comprise dans le sens d’astucieuse plus que dans celui de fourbe. Le growth hacking consiste globalement à utiliser des moyens détournés et qui cassent parfois les usages du marché pour accroitre les ressources de l’entreprise. C’est un peu l’art de la débrouillardise en e-marketing.

Dans le growth hacking, il est question d’infiltrer le marché en usant du processus de conversion AARRR (Acquisition-Activation-Rétention- Référent-Revenus). Dans ce cadre, le marketer a la possibilité d’utiliser d’autres techniques pour la récolte de données, l’automatisation des tâches, etc. A noter que même si ce sont les sociétés présentes sur le web qui ont le plus expérimentées le growth hacking, il est utilisable dans presque toutes les activités entrepreneuriales.

Quels sont les avantages du growth hacking ?

Son principal avantage est de procurer une croissance rapide et fulgurante selon le domaine et la taille du marché. Effectivement, le growth hacking met en œuvre une action marketing plus étendue que d’autres systèmes, en sachant qu’il peut utiliser tous les canaux de communication et publicitaires disponibles. Ceci dit, si le webmarketing peut parfois nécessiter le déploiement d’un moyen financier conséquent, ce n’est pas le cas du growth hacking puisqu’il s’agit plus de faire preuve d’audace et de créativité pour générer une croissance exponentielle immédiate.

Quoi qu’il en soit, le growth hacking ne marche pas à tous les coups, le marketer doit se fixer des objectifs de croissance, passer par un processus de réflexion, des essais à répétition et une longue expérimentation… tout en ayant une bonne compréhension des consommateurs du marché. Ainsi, utilisé dans les règles de l’art, le growth hacking est une véritable source pour booster la croissance et la performance d’une entreprise.

Il n’est donc pas recommandé d’orienter d’emblée sa stratégie marketing vers ce modèle, avant de l’avoir étudié en profondeur. Pour gagner du temps, vous pouvez également recruter un growth hacker.

Une faute s’est glissée dans cet article ? Veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur CTRL + Entrée.

Qu’est-ce que le growth hacking ?
5 (100%) 1 vote

Pierre-Clément Cazon Consultant SEO et développeur web front-end

Merci !

Nos rédacteurs sont prévenus.