Pierre-Clément Cazon Consultant SEO et développeur web front-end

La recherche vocale : quel impact pour le SEO ?

L

La recherche vocale conquiert de plus en plus d’internautes dont une majorité de mobinautes. Issue d’une longue période de recherche et de développement, ce procédé est aujourd’hui l’approche la plus accessible (surtout pour les néophytes et réfractaires aux NTIC) pour se familiariser avec les outils d’informations modernes. Évidemment, ce nouvel outil a quelque peu chamboulé le domaine du référencement naturel.

Comment fonctionne la recherche vocale ?

Internet intègre aujourd’hui l’intelligence artificielle aussi appelée IA pour offrir aux consommateurs une expérience utilisateur plus précisé. Le mode conversationnel vocal qui permet aux internautes de dialoguer de vive voix avec l’IA est la suite logique de cette avancée. Le système est simple : au lieu de taper des mots clés, l’internaute formule une requête dans une syntaxe plus élaborée et naturelle : questions, requêtes spécifiques… Google Now, Siri, Cortana, Alexa et les autres IA vont facilement répertorier des résultats plus précis et souvent géolocalisés.

Quel lien la recherche vocale a-t-elle avec le SEO ?

Au rythme des évolutions des algorithmes de Google (et des autres moteurs de recherche), les consultants SEO doivent adapter leurs méthodes de référencement naturel. Ainsi, sachant que les consommateurs de produits et services du web ont pour la plupart basculé vers le mobile et ses fonctions associées, les moteurs de recherche privilégient le « mobile-friendly » : les sites internet doivent présenter un mode d’affichage et des fonctionnalités améliorées, de façon à s’adapter aux interfaces mobiles. De la même manière, avec la progression des outils de recherche conversationnels, les sites et pages web doivent aussi être optimisés en prenant en compte les requêtes vocales pour assurer leur visibilité.

Comment optimiser le référencement naturel pour les recherches vocales ?

Les résultats obtenus en SEO sont souvent généralisés à cause d’un manque de précision dans les mots clés saisis par les internautes. En matière de recherche vocale, la sélection opérée par les robots est plus affinée puisqu’elle prend en compte des données plus spécifiques. De manière générale, il s’agit d’opter pour un contenu conversationnel plus élaboré comme une réponse aux requêtes conversationnelles.

Cela implique des mots clés de longue traine, ainsi qu’un contenu potentiellement plus pertinent vis-à-vis des requêtes et donc du SEO orientée pour le consommateur (mobile-friendly, sémantique riche, géolocalisation, données structurées…). L’objectif étant de passer en position zéro (featured snippet) de la première page du moteur de recherche pour que Google interprète votre page web comme étant la plus adaptée à la question posée par l’internaute.

Une faute s’est glissée dans cet article ? Veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur CTRL + Entrée.

La recherche vocale : quel impact pour le SEO ?
5 (100%) 1 vote

Pierre-Clément Cazon Consultant SEO et développeur web front-end

Merci !

Nos rédacteurs sont prévenus.